logo warm up f1
Interview

Mika Häkkinen : « Nous devons servir de modèle aux jeunes »

Mika Hakkinen World Sports Legends Award Mika Häkkinen juge la Formule 1 toujours aussi exigeante et excitante que par le passé.
facebooktwittergoogle_plus

Retraité des circuits depuis 2007, Mika Häkkinen n’en reste pas moins toujours aussi actif du haut de ses 48 ans. S’il partage désormais la grande partie de son temps entre ses différents rôles d’ambassadeur et sa vie de famille, le « Finlandais volant » continue de suivre avec attention la discipline qui l’a sacré roi. Lauréat de la première édition du Monaco World Sports Legends Award, un événement visant à récompenser la carrière et les valeurs morales de sportifs d’exception, le double champion du monde de Formule 1 livre en exclusivité pour Warm-up F1 son point de vue sur le rôle joué par les athlètes de haut niveau vis-à-vis de la nouvelle génération sans oublier de se pencher sur la confrontation entre Hamilton et Rosberg.

Mika, quand on a vécu comme vous pendant plus de onze ans au rythme de la Formule 1 ne s’ennuie-t-on pas un petit peu dans sa vie quotidienne ?

Non, pour la simple et bonne raison que je passe beaucoup de temps avec ma famille. J’ai cinq enfants donc je n’ai pas vraiment le temps de m’ennuyer (Rires). Je travaille également avec de nombreuses sociétés comme UBS, Mercedes, Johnnie Wlaker, Diageo ou Nokian Tyres. Je suis impliqué dans toutes sortes d’activités de promotion pour ces entreprises et cela occupe une très bonne partie de mon agenda. Je suis bien assez occupé en ce moment.

Vous avez reçu mercredi dernier un oscar à l’occasion de la première édition du Monaco World Sports Legends Award. Cette distinction revête-t-elle une valeur particulière à vos yeux ?

J’ai reçu dans ma vie de nombreuses récompenses un peu partout à travers le monde. Quand on m’a demandé s’il me plairait de recevoir ce prix, je n’ai pas hésité une seule seconde. J’ai immédiatement accepté. Cet oscar du sport représente un très bel événement d’autant qu’il parvient à réunir de nombreuses légendes du monde sportif dans un lieu aussi magique que Monaco. En tant que grands champions, nous devons servir de modèle aux jeunes. Le message que l’on souhaite leur transmettre à travers cette manifestation est simple : on veut leur montrer qu’ils disposent de tous les éléments nécessaires pour écrire un futur aussi beau qu’ils le désirent.

« Il est primordial de montrer du respect aux autres, car votre attitude en compétition se reflète également dans votre vie quotidienne »

Appliquez-vous dans la vie les mêmes recettes qui vous ont permises de remporter deux titres dans la catégorie pinacle du sport automobile ?

En partie seulement, car cela n’a rien à voir. Même si l’on a accompli de grandes choses dans sa carrière de sportif de haut niveau, cela ne signifie pas pour autant qu’il en sera de même dans sa vie de tous les jours. Quand vous remportez des championnats en ski, en football, en basketball ou dans n’importe quelle autre discipline, vous n’avez au final atteint vos buts qu’au cœur de votre sphère professionnelle. Or, il est primordial de constamment se fixer de nouveaux objectifs dans sa vie et ne jamais cesser de rêver. Ce message, on cherche à le transmettre à la nouvelle génération. L’enthousiasme des jeunes d’aujourd’hui me plaît beaucoup. Ils ne s’arrêtent jamais et sont constamment en quête de nouvelles chances. On voit qu’ils ont à cœur de s’épanouir dans leur vie et c’est une excellente chose.

Pendant votre riche carrière en F1, vous vous êtes toujours distingués par votre sang-froid, votre droiture en piste et votre respect des autres pilotes. Mettiez-vous un point d’honneur à gagner proprement, sans mauvais coups ou attaques verbales ?

Absolument. Il est primordial de monter du respect aux autres, car votre attitude en compétition se reflète également dans votre vie quotidienne. Le sport n’est en ce sens pas différent. Après, la vie change bien évidemment. Rien n’est vraiment facile actuellement. Les jeunes doivent très certainement se montrer plus forts de nos jours qu’à mon époque. La pression qui pèse sur eux aujourd’hui est nettement plus grande. Le nombre d’informations à assimiler est également beaucoup plus important, tout comme les bêtises susceptibles de leur brouiller la tête. Les jeunes éprouvent donc logiquement plus de difficultés à déterminer ce qui est bon de ce qui ne l’est pas. La vie leur propose un défi extrêmement difficile à gérer. D’où l’importance d’être honnête avec soi-même.

« S’il maintient lors des prochains Grand Prix la régularité qui a été la sienne à Austin, alors Hamilton a encore une chance de conserver sa couronne mondiale »

Lewis Hamilton a quelque peu relancé l’intérêt du championnat en s’imposant le week-end dernier à Austin. Pensez-vous l’Anglais capable de coiffer au poteau son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg d’ici la finale d’Abou Dhabi ?

Comme ce fut déjà le cas ces dernières années, Mercedes domine très nettement son sujet cette saison encore. Néanmoins, les autres écuries se rapprochent de plus en plus au fil des courses. S’il maintient lors des prochains Grand Prix la régularité qui a été la sienne à Austin, alors Hamilton a encore une chance de conserver sa couronne mondiale. Nico va devoir se battre très fort pour espérer maintenir Hamilton derrière lui jusqu’au bout et coiffer enfin son premier titre de champion du monde. Il m’est quasiment impossible aujourd’hui d’estimer lequel des deux a le plus de chances d’être sacré à l’issue du championnat. Je vais juste me contenter de savourer cette fin de saison excitante.

La Formule 1 a, cette année encore, été très vivement critiquée pour son manque de spectacle, l’absurdité de sa réglementation, la fadeur de ses circuits modernes ou encore la laideur de ses monoplaces. Ces critiques sont-elles fondées selon-vous ou est-on trop dur avec la F1 moderne ?

La Formule 1 a, de tout temps, suscité des commentaires positifs ou négatifs de la part des fans et des médias. Cela a toujours été comme ça. La F1 est un gros business qui sait très bien gérer ses affaires et défendre ses intérêts. Les grands décisionnaires de la discipline procèdent toujours de manière calculée. Ils s’évertuent à prendre des décisions en fonction de ce qu’ils estiment être le mieux pour le futur du sport. À mes yeux, la Formule 1 continue d’être la Formule 1 : excitante et exigeante.

Propos recueillis par Andrea Noviello

facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Solve : *
8 ⁄ 4 =