logo warm up f1
Grand Prix des États-Unis

Qualification : Rosberg sauvé des eaux

Rosberg qualification Austin 2015 Magistral sous la pluie, Nico Rosberg décroche à Austin sa 19ème pole position en F1.
facebooktwittergoogle_plus

Plus habile que son voisin de garage lors de la légère accalmie en Q2, Nico Rosberg a coiffé le meilleur temps des qualifications du Grand Prix des États-Unis. Auteur de sa troisième pole position consécutive, l’Allemand précède la deuxième Mercedes de Lewis Hamilton et la Red Bull de Daniel Ricciardo.

Miné par son abandon précoce de Sotchi, Nico Rosberg n’entendait pourtant pas abdiquer à l’heure d’affronter la manche qui peut sacrer son ennemi juré Lewis Hamilton pour la troisième fois de sa carrière. Si ses derniers espoirs de titre se sont envolés en même temps que la rupture de sa pédale d’accélérateur, l’Allemand espérait bien repousser l’échéance le plus tard possible. Bien entré dans son week-end américain, le pilote Mercedes signa le chrono le plus rapide lors des libres 1, « Britney » avait pourtant nettement accusé le coup lors de la seule séance du samedi, les qualifications ayant été reportées au lendemain matin en raison des pluies diluviennes qui se sont abattues sur le COTA, décrochant un très modeste 9ème temps à près de deux secondes de son voisin de garage.

Les conditions météorologiques n’étant guère plus favorables le dimanche, le fils de Keke ne partait clairement pas favori des pronostics face à un Hamilton toujours très à son aise sur une piste détrempée. Pourtant, là où beaucoup d’observateurs voyaient le Britannique enfin renouer avec le meilleur temps dans l’exercice du tour chronométré, Rosberg s’est montré le plus adroit pour décrocher à la faveur de son tour le plus rapide en Q2, la Q3 se voyant finalement annuler en raison de l’intensification de la pluie, sa troisième pole position d’affilée. « C’était difficile de contrôler la voiture sur une surface aussi glissante, concède Nico. Je suis malgré tout parvenu à réaliser un bon tour avec des pneus déjà usés. Me voilà bien placé pour le départ de la course, même si on ne sait toujours pas ce qui nous attend. Peu importe le type de pneus, la voiture est bien équilibrée. Je suis donc confiant pour la course. Je vise naturellement la victoire et je me sens prêt pour la bagarre. »

Des Red Bull requinquées

Crédité de sa 19ème pole en 1.56.824, Rosberg confirme sa main mise dans l’exercice du tour chronométré depuis trois courses et se place dans une position idoine avant d’aborder un Grand Prix qu’il doit impérativement remporter pour espérer se relancer mentalement après deux défaites cuisantes au Japon et en Russie. Devancé en Q1 et en Q2 par son coéquipier allemand, Lewis Hamilton doit se contenter une nouvelle fois du deuxième chrono de la séance qualificative, mais s’élancera avec la ferme intention de boucler définitivement un championnat qu’il domine depuis l’entame de la saison. Si le natif de Stevenage peut coiffer sa troisième couronne mondiale dès ce week-end, l’ancien protégé de Ron Dennis ne prendra pas pour autant tous les risques en course. « Je pense que je dois rester raisonnable aujourd’hui, tempère Lewis. Il reste trois manches après celle-ci ça ne sera donc pas ça passe ou ça casse. Ce sera une course difficile dans ces conditions. »

Auteur du meilleur chrono en Q1, Daniel Ricciardo s’est adjugé un très joli 3ème temps profitant une nouvelles fois des conditions piégeuses pour démontrer les qualités de son châssis Red Bull. Tout aussi à son avantage sur l’autre monoplace autrichienne, Daniil Kvyat signe le 4ème chrono du jour devant la Ferrari de Sebastian Vettel, qui sera rétrogradé de dix places sur la grille pour avoir installé de nouveaux éléments sur son propulseur, et les surprenantes Force India de Sergio Perez (6ème) et de Nico Hulkenberg (7ème). Modeste 8ème chrono, l’autre pilote de la Scuderia, Kimi Räikkönen, s’est vu lui aussi pénaliser pour les mêmes raisons et partira depuis une très lointaine 18ème position en course. Seul représentant de Williams en Q3, Felipe Massa empoche la 9ème place et précède l’imperturbable Max Verstappen (10ème).

Les Sauber boivent la tasse

Passé à un souffle d’accrocher l’ultime partie des qualifications, Fernando Alonso a réalisé la performance du jour en s’octroyant un inespéré 11ème chrono au nez et à la barbe de la seconde Williams de Valtteri Bottas (12ème) qui reculera de cinq positions en raison d’un changement de boîte de vitesse. Pas en mesure de briller dans ces conditions d’adhérence précaire, Romain Grosjean doit se contenter d’un décevant 13ème temps avec pour seule consolation la satisfaction d’avoir une nouvelle fois précédé son coéquipier Pastor Maldonado (15ème) placé deux rangs derrière lui sur la grille. Dépourvu de la dernière spécification du moteur Honda, Jenson Button (14ème) n’est pas parvenu à réaliser de miracle dans des conditions qu’il affectionne tout particulièrement, s’intercalant uniquement entre les deux Lotus.

Incapables de profiter de la pluie pour créer la surprise, les deux Sauber de Marcus Ericsson (16ème) et de Felipe Nasr (17ème) se sont littéralement noyées sous le déluge texan, ne précédant à la régulière, le Suédois et le Brésilien grimperont d’une place chacun sur la grille à la faveur des sanctions infligées à Bottas et Räikkönen, que le local de l’étape Alexander Rossi (18ème) et l’autre Manor de Will Stevens (19ème) repoussé à quatre dixièmes de l’Américain. Propice aux erreurs, en témoigne les innombrables tête-à-queue à la sortie du virage 19, cette séance qualificative n’aura finalement été fatale qu’au seul Carlos Sainz coupable d’une faute dès la  Q1. Parti dans le décor au niveau des esses, l’Espagnol partira depuis la dernière position sur la grille, mais pourra s’appuyer sur une Toro Rosso toujours très fringante en course pour espérer renverser une situation bien mal embarquée.

Andrea Noviello

Ricciardo qualification Austin 2015

De nouveau en verve sur piste humide, Daniel Ricciardo s’adjuge le 3ème temps des qualifications.

facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*