logo warm up f1
Grand Prix de Monaco Historique

Ralf Emmerling : « Un grand plaisir de conduire cette auto »

Ralf Emmerling Ralf Emmerling a baigné dans le monde de la compétition enfant avant d'y revenir une fois à la retraite.
facebooktwittergoogle_plus

Ancien capitaine de navire à la retraite, Ralf Emmerling profite de son temps libre pour s’adonner à sa passion de la course automobile. De retour pour la neuvième fois sur le Grand Prix de Monaco Historique, l’Allemand court cette année au volant d’une sublime Frazer Nash Mille Miglia de 1951.

De la mer à la terre, il n’y a souvent qu’un pas que Ralf Emmerling a allègrement franchi une fois sa carrière professionnelle derrière lui. L’univers si singulier des yachts rangé au rayon des souvenirs, cet ancien capitaine de navire à Monaco s’est pleinement consacré à sa première passion : le pilotage de voitures de course. Engagé à dix reprises sur le Rallye Monte-Carlo en compagnie de sa femme, l’Allemand a depuis fait du circuit son terrain de jeu favori, lui qui participe cette année à son neuvième Grand Prix de Monaco Historique.

« J’ai commencé très jeune par des courses motos, précise celui qui porte le numéro 24 sur sa splendide Frazer Nash Mille Miglia de 1951. Je suis né à seulement 60 kilomètres du Nürburgring, ça aide aussi. Mon père participait déjà des courses de side-car en son temps. Ma famille a toujours beigné dans le monde de la compétition. Quand je ne courrais pas, je bricolais les motos. Ce n’est qu’une fois entré dans la vie professionnelle que j’ai dû arrêter les courses. » Sa passion mise entre parenthèse le temps de sa carrière, l’ancien capitaine de yachts ronge discrètement son frein en silence en attendant de pouvoir de nouveau regoûter à son amour de jeunesse.

« Elle glisse juste comme il le faut »

Puis le grand jour arrive, mais cette fois plus question de se risquer à la course moto. Les années ont passé et Ralf Emmerling préfère sagement se tourner vers l’automobile. Son passe-temps favori, il l’assouvit désormais au volant d’un bolide à quatre roues. La dizaine de courses auxquelles il prend part chaque année à travers toute l’Europe témoigne d’ailleurs de son appétence pour tout ce qui roule vite. Car le retraité n’est pas du genre à se cantonner à un seul type de voiture. Son plaisir, il le tire au contraire du pilotage de machines aussi différentes que des monoplaces ou des voitures de sport à l’image de la superbe Frazer Nash Mille Miglia avec laquelle il dispute la onzième édition de l’épreuve princière.

« Cette voiture se révèle vraiment exceptionnelle à exploiter, corrobore le gentleman driver. Malgré ses 880 kilos sur la balance et ses freins à tambours, elle offre une tenue de route excellente. Elle glisse juste comme il le faut. C’est un grand plaisir de conduire cette auto. » Un plaisir d’autant plus grand que le pilote amateur allemand n’a pas le loisir de compter la Frazer Nash dans son répertoire de voitures de collection puisque le bolide lui est tout spécialement confié pour l’occasion par un collectionneur resté volontairement en retrait. Un privilège réservé à ceux qui comme Ralf savent ramener en toute circonstance leur embarcation à bon port.

Andrea Noviello

Ralf Emmerling Frazer Nash

Ralf Emmerling hisse sa Frazer Nash Mille Miglia en 17ème position de la course en Série C.

facebooktwittergoogle_plus

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/11/d343107484/htdocs/www.clients/warmup-f1.fr/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*